Gestion des EPI : logiciels non spécialisés

Cela fait maintenant plus de 8 ans déjà que je vous parle de gestion des EPI. Vous avez été nombreux à me demander « oui, mais comment gérer ses EPI concrètement ? ».

Dans un article précédent, je vous listais 4 catégories d’outils pour la gestion des EPI.

Aujourd’hui, je vous présente plus en détail les grandes variétés d’outils dont vous pouvez disposer. Ainsi vous aurez une vision plus claire de leur rôle et de leur rapport à la gestion des EPI.

Les logiciels de gestion de stock :

Comme de plus en plus de logiciels aujourd’hui, ils sont souvent disponibles en version web. Les interfaces sont, pour les plus récentes. Pour ce qui est des fonctionnalités, ce type de logiciel pourra vous rappeler tous les actes de gestion à réaliser sur une période donnée. Vous pourrez rapidement visualiser l’état réel de votre stock, ou encore importer et exporter vos données vers Excel.

Comme tout bon logiciel de gestion, il vous aidera à la gestion du stock minimal, vous pourrez, trier, filtrer et rechercher des informations et matériels facilement, et bénéficier, pour certains outils, d’une solution d’aide à la gestion de l’inventaire.

Généralement faciles à prendre en main, ces logiciels restent très généralistes dans la gestion de stock, surtout lorsque nous sommes amenés à gérer des équipements de catégorie 3. Là, la gestion devient vraiment compliquée.

Ils sont cependant parfaits, pour tout consommable, avec un suivi de l’utilisation du matériel, un travail en multipostes et parfois la possibilité de travailler sans connexion au réseau. Notez aussi qu’ils sont pour la plupart, équipés de la lecture et l’impression d’étiquettes de code-barre.

Logiciel de gestion des parcs de matériels en location :

Cette catégorie de logiciel se recoupe légèrement avec un logiciel de gestion de stock, avec un petit supplément, lorsque l’on gère des EPI de catégorie 3 : la maintenance. En effet, vous bénéficiez donc d’une gestion et d’un suivi de la maintenance de votre matériel. Ils vous permettront aussi la gestion de vos achats de matériel et le suivi des locations, et donc des interventions sur votre matériel. 

La partie la moins pertinente pour vous qui gérez des EPI, c’est tout ce qui touche à la facturation et à l’automatisation de la facturation périodique disponible en format optionnel sur certains logiciels. C’est donc assez peu conseillé si vous souhaitez seulement gérer des EPI.

En version poste-à-poste ou client serveur, vous aurez le choix.

Logiciel de gestion de chantiers :

Avec ce type d’outil, vous profiterez d’un tableau de bord, avec un aperçu de l’ensemble de vos chantiers. Vous pourrez créer et mettre à jour les analyses et les avancées de vos chantiers en cours. Certains outils vous proposeront même un pilotage à distance. Vous bénéficierez de statistiques, de création de devis, de suivi de la consommation, certains proposent même une gestion de stock (retours, réapprovisionnements...), voire une gestion du personnel (planning des salariés.)

Pour la partie gestion des EPI, certains outils proposent un module supplémentaire, basé sur la même logique.

Logiciel SST:

Les logiciels de SST sont axés sur le circuit santé du salarié. Ils proposent notamment les fonctionnalités suivantes : les accidents de travail répertoriés, les plans d’action ainsi que les audits, les plans de prévention et les protocoles sécurité. Certains vont jusqu’à l’éviction des risques, l’aide à la rédaction de document unique et du protocole de sécurité.

Comme pour beaucoup de logiciels de gestion, vous aurez un tableau de bord, avec des indicateurs, à la différence que pour les logiciels SST, vous disposerez de fiches de poste, avec les formations, habilitations, maladie professionnelle, suivi médical... de chacun de vos salariés.

Certains de ces logiciels proposent un module EPI, qui comme pour les salariés, propose un suivi des actions et rapports sur le matériel, qui se rapproche généralement d’un Excel basique. Notez également, que les utilisateurs sont souvent des responsables HSE, et que c’est rarement utilisé sur le terrain.

 

 

Comme vous l’avez surement constaté, ces logiciels performants et compétents dans leur cœur de métier proposent des fonctionnalités très complètes pour chacun de leur secteur. Cependant, pour la gestion des EPI, il ne faudra compter que sur des modules et options complémentaires, généralement payantsL’avantage certain, c’est que vous n’avez qu’un seul logiciel, qui remplit plusieurs conditions, dont la gestion de vos EPI, mais qui ne répondra pas pleinement aux exigences et la complexité que cette gestion implique.

Étant un sujet complexe, et à part entière, je vous encourage, si vous le pouvez, à vous orienter vers un logiciel spécialisé dans la gestion des EPI. Plus complet et performant, il a l’avantage de vous proposer des fonctionnalités totalement orientées vers ce cœur de métier : le respect de la règlementation, la fiche de vie, la traçabilité... Je vous présenterai plus en détail cela dans un prochain article.

 

Utilisez-vous un logiciel non spécialisé avec un module EPI ? Qu’en pensez-vous ? Si non, quels types d’outils, préféreriez-vous utiliser pour votre gestion quotidienne d’EPI ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.