Le MASE : ce qu'il faut savoir sur cette certification

Pour faire suite à un premier article sur le Qualibat 1452,  je vais cette fois-ci vous présenter la certification Mase.
Certains de mes clients ont la certification Mase ou sont en train de la passer. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de prendre le temps de rédiger un article à ce sujet.

Qu’est-ce que la certification MASE ?

Tout d’abord, sachez que « MASE » c’est l’acronyme de « Manuel d’Amélioration Sécurité des Entreprises ». C’est un système de management qui a pour objectif l’amélioration permanente et continue des performances en terme de sécurité, de santé et d’environnement en entreprise.

Ce référentiel est un système industriel au service des industriels, dont les objectifs sont :

  • d’améliorer la sécurité dans les entreprises, par le biais d’une gestion adaptée à l’entreprise et à son secteur,
  • d’améliorer les conditions d’interventions des salariés, en optant pour une meilleure organisation et communication,
  • de progresser en mettant en place un langage commun et ainsi faciliter les échanges.

Mais le MASE c’est surtout une certification, qui sert de système de reconnaissance et de référentiel.

À quoi cela sert-il ?

Obtenir la certification MASE peut vous apporter de nombreux bénéfices, notamment :

  • l’identification de la maîtrise et de la gestion des risques au sein de votre entreprise,
  • la diminution des risques d’accidents et des accidents et par conséquent du taux d’accident du travail, maladies professionnelles….
  • l’augmentation de la sécurité sur les différents postes de travail,
  • l’amélioration de votre image,
  • l’augmentation du bien-être de vos salariés sur leur lieu de travail,
  • le respect de la réglementation.

Les arguments ne manquent pas, mais pour avoir d’aussi bons résultats et ainsi valoriser l'image de votre entreprise auprès de vos clients, de vos prospects et de vos collaborateurs, vous vous doutez bien que cela demande du travail.

Comment obtenir cette certification ?

Pour connaître toutes les informations détaillées de la procédure à suivre, je vous conseille soit de télécharger le guide, soit de vous adresser à une équipe du MASE.

Je vais quand même vous présenter une synthèse des différentes étapes à suivre pour vous donner un ordre d’idées.

Phase n° 1 : le diagnostic

Un audit est réalisé pour identifier les écarts qui seront à traiter pour mettre l’entreprise en adéquation avec le référentiel.

Phase n° 2 : le lancement de la démarche

Il vous faudra d’abord inscrire votre entreprise au comité régional MASE. Ensuite, ce sera le lancement de réunions au sujet de la sécurité (compté environ 1 réunion tous les 15 jours). Vous devrez également élaborer un document d’évaluation des risques discutés avec le personnel et le valider. C’est durant cette phase qu’aura lieu la première réunion du comité de pilotage pour rédiger la politique HSE, définir les objectifs sécurité, élaborer le plan de formation et des consignes générales de sécurité.

Phase n° 3 : La consolidation du projet

Pendant cette phase, on passe à la mise en œuvre des visites de chantier. L’accent est mis sur les remontées et le traitement des situations dangereuses par la programmation d’actions correctives.

Viennent ensuite la formalisation et la gestion documentaire : habilitations du personnel, gestion des plans de prévention, enregistrement des actions correctives, vérifications périodiques, recueil des fiches produits et EPI, statistiques mensuelles, veille réglementaire.

Vous aurez également, la mise en œuvre des inspections (matériel), le rangement ateliers, la rédaction du PASE (manuel sécurité) et la programmation d’une date d’audit final.

Phase n° 4 : La finalisation : l’audit final

En premier lieu, il y aura un audit blanc permettant de se mettre dans les conditions de l’audit final et de vérifier que l’entreprise est prête à suivre l’audit final. Ensuite, on passe au déroulement de l’audit final par un organisme tiers.

C’est l’auditeur qui restitue l’audit devant le comité de pilotage de l’association MASE régionale concernée, qui prend ensuite la décision de certification pour 0, 1 ou 3 ans. Notez que vous ne pouvez être certifié pour un an plus de deux fois consécutives.
Enfin, l’employeur sera tenu de communiquer semestriellement ses indicateurs de sécurité

 

Cela peut sembler fastidieux au premier abord, mais lorsque l’on détient les bons outils de gestion et que l’on est organisé, tout se fait sans grandes contraintes.
Je suis fier aujourd’hui que mon logiciel OpenSafe(pro) participe activement à la bonne réalisation de cette certification pour mes clients. En effet : vérification périodique, durée de vie des équipements, veille réglementaire, traçabilité ou encore registre de sécurité. Autant de termes et de notions imposées dans le référentiel MASE, que nous délivrons en quelques cliques à nos clients.

J’espère vous avoir éclairé sur cette certification, je vous encourage, si vous en avez les moyens et l’envie à passer le cap et à certifier votre entreprise. Évidemment je ne suis pas un spécialiste du MASE, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de MASE pour obtenir toutes les informations nécessaires si vous souhaitez vous lancer.

 

Aimeriez-vous passer la certification MASE ? Est-ce déjà fait ? Quels conseils donneriez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.